L'oeil et la vision : L'oeil bionique


Introduction

I) Définitions

   1) Générale
   2) Causes de la cécité

II) Approches et solutions
      technologiques


   1) Implant Subrétinal
   2) Implant Epirétinal
   3) Implant Cortical
   4) Stimulation Nerf optique

Conclusion

Bibliographie
Le système implant épirétinal fonctionne grâce aux signaux produits par un ordinateur à partir d'une caméra, ils sont captés dans l'oeil et dirigés vers un réseau d'électrodes posé sur la face interne de la rétine.


a) Introduction

Les divers processus de la maladie mènent à la destruction des tiges de la rétine et des cônes, éléments essentielles de la vision. La rétinite pigmentaire représente une perte héréditaire de fonction des photorécepteurs sensibles à la lumière, médiateurs essentiels pour la transmission de signal au cortex visuel. La perte de photorécepteurs contribue à la cécité. Comme cause la plus commune de la cécité dans le monde, la dégénération maculaire résulte d'atrophie progressive des cellules rétiniennes avec l'âge. Les dommages à la rétine affectent irréversiblement la vision humaine.


b) Expériences

Les études électriques de stimulation sur des animaux et des humains fournissent une base pour le développement d'une prothèse visuelle intraoculaire. Avec la perte de photorécepteurs dûe à une rétinite pigmentaire, la couche de cellules de ganglion demeure en grande partie intacte, soulevant de ce fait la possibilité qu'une prothèse intraoculaire qui stimulerait les cellules restantes peut fournir de la vision. La stimulation électrique de la couche rétinienne, avec un implant épirétinal se compose d'une rangée d'électrodes placée contre le dos de la rétine, pour offrir une voie potentielle à l'entrée visuelle, qui sera ainsi traitée d'une manière significative par des processus corticaux évolués. Les chercheurs ont évalué cette hypothèse en plaçant des électrodes bipolaires de fil de platine sur la surface des rétines sur des yeux de grenouille mugissante et de lapin, avec la dégénération rétinienne externe expérimentalement induite. La stimulation électrique bipolaire du secteur focal sur la surface rétinienne intérieure a eu comme conséquence une réponse électriquement obtenue comme démontrée par les potentiels de dépolarisation de transitoire. Cette étude démontre que, en dépit de la dégradation de photorécepteur, la stimulation des régions focales de la rétine intérieure peut obtenir des sensations localisées de lumière. Les secteurs activés peuvent alternativement dépendre de la position de la lumière et des modèles, permettant à des patients de détecter des mouvements et des bords.

Rétine Schéma du système
Rétine Schéma du système




...Précédent - Suite...



Make your own free website on Tripod.com